Dans la peau d’un enquêteur de 6e année

Le 4 février dernier, le groupe 675 du pavillon St-Charles sont devenus enquêteurs le temps d’une période. En effet, les élèves ont dû relever les indices dissimulés sur la scène de crime, une mise en scène créée par l’enseignante du groupe 675.


Josée Gaudreault, l'enseignante, était sur place lors de l’arrivée des élèves. Ceux-ci devaient percer le mystère de ce crime. Ces apprentis ont ensuite présumé une hypothèse sur la tournure des évènements.

Ce qui sera entre autres le point de départ pour la rédaction d’une production écrite basée sur un fait divers pour le cours de français.


Ne vous inquiétez pas, tant que les élèves du groupe 675 sont dans les parages aucun crime ne sera commis !


46 vues0 commentaire